bottine


bottine

bottine [ bɔtin ] n. f.
• 1367 « petite botte »; de 2. botte
Chaussure montante ajustée, élégante, à élastique ou à boutons. brodequin. Bottines vernies. « Marche un peu que je les voie remuer, que je les voie vivre, tes petites bottines » (Mirbeau). Loc. Des yeux en boutons de bottine, ronds, petits et inexpressifs.

bottine nom féminin Chaussure montante à boutons, lacets ou élastiques.

bottine
n. f.
d1./d Chaussure montante serrée à la cheville.
d2./d (Québec) Petite botte qui couvre la cheville et qui s'attache avec des lacets. Bottines de ski, utilisées pour le ski de fond.
Loc. Fam. Avoir les deux pieds dans la même bottine: être maladroit, manquer d'initiative.

⇒BOTTINE, subst. fém.
A.— HABILL., vx. Chaussure de cuir fin, montant jusqu'au mollet et généralement fermée par de petits boutons ou des lacets. Paire de bottines; bottines à boutons; piqueuse de bottines :
1. Bonne-maman avait des joues roses, des cheveux blancs, des boucles d'oreilles en diamant; elle suçait des pastilles de gomme, dures et rondes comme des boutons de bottine, dont les couleurs transparentes me charmaient; ...
S. DE BEAUVOIR, Mémoires d'une jeune fille rangée, 1958, p. 13.
SYNT. Petites bottines; bottines éculées, fines, fortes, fourrées; (concernant la forme) bottines Bouledogue, à la polonaise, éperonnées.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du XIXe et du XXe s. à partir de Ac. 1798.
P. méton. Pied chaussé d'une bottine :
2. ... il fallut marcher sur de grosses pierres vertes, espacées dans la boue. Souvent, elle s'arrêtait une minute à regarder où poser sa bottine, — et, chancelant sur le caillou qui tremblait, les coudes en l'air, la taille penchée, l'œil indécis, elle riait alors, de peur de tomber dans les flaques d'eau.
FLAUBERT, Madame Bovary, t. 1, 1857, p. 108.
3. La princesse vêtue de noir, une jambe croisée sur l'autre, agite fiévreusement dans le vide une bottine colère. Elle a les lèvres serrées pour ne pas parler, pour enfermer en dedans la tempête de ses émotions, qui de temps en temps, cependant et malgré elle, jaillit dans une espèce de brève imprécation, qu'elle brise et interrompt presque aussitôt, pour reprendre son masque fermé et rebattre l'air de sa bottine...
E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1870, p. 580.
Loc. fam. fig. Avoir les yeux en boutons de bottine. Avoir de petits yeux inexpressifs (cf. P. VIALAR, La Mort est un commencement, Les Morts vivants, 1947, p. 21).
Rem. Attesté dans Lar. Lang. fr.
B.— P. anal. [avec la forme ou la fonction de la chaussure]
ART VÉTÉR., vieilli. Morceau de cuir fixé au fer du cheval pour protéger le pied de l'animal, lorsqu'il y a blessure. Synon. botte2 (cf. ce mot C 1; cf. aussi bottillon2 B).
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du XIXe et repris par QUILLET 1965.
ORTHOPÉDIE. Botte courte, munie de courroies et ressorts, servant à corriger le membre malade.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du XIXe s., repris par QUILLET 1965.
Techn. Synon. de bottillon2 (cf. ce mot B).
Rem. 1. Attesté dans BESCH. 1845, Lar. 20e, GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill. 2. On rencontre dans la docum. les néol. bottinette, subst. fém. Petite bottine, courte et légère pour les enfants (cf. M. ROLLINAT, Les Névroses, 1883, p. 220); bottiné, ée, adj. Qui est chaussé de bottines. Monsieur est levé, bottiné, vêtu et prêt à se mettre en course (FLAUBERT, Correspondance, 1863, p. 118; cf. botté, ée, II A).
Prononc. :[]. Étymol. et Hist. 1. 1367 « petite botte de cuir ou de tissu » (Recettes et dépenses du roi de Navarre ds DELB. Notes, 179) — 1878, Ac.; 1814 spéc. orthopédie (NYSTEN); 1870 « chaussure montante fermée par des boutons », supra ex. 3; 2. av. 1544 [éd. 1558] « sorte de jambière » (DES PÉRIERS, Nouv. Récr., 96 dans HUG.); d'où divers emplois techn. 1751 technol. (Encyclop. t. 2); 1866 man. (Lar. 19e). Dér. de botte2; suff. -ine. Fréq. abs. littér. :623. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 159, b) 1 563; XXe s. : a) 1 597, b) 714.
BBG. — RÉTIF (A.). Affiquets et falbalas. Vie Lang. 1971, p. 457.

bottine [bɔtin] n. f.
ÉTYM. 1367; « jambière » au XVIe; de 2. botte.
1 Vx. Petite botte basse. || Mettre, lacer ses bottines.
2 (1870). Mod. Chaussure montante ajustée, à élastiques ou à boutons. Brodequin. || Bottines vernies. || Bottines de caoutchouc. Snow-boot.
1 Marche un peu que je les voie remuer… que je les voie vivre… tes petites bottines.
O. Mirbeau, le Journal d'une femme de chambre, p. 18.
2 Il était (…) chaussé de bottines à tiges de daim pâle (…)
A. Maurois, Bernard Quesnay, XXIV, p. 155.
REM. Le mot a des connotations archaïques, les bottines étant plutôt désignées par les mots botte, bottillon, boots (anglicisme).
Loc. Des yeux en boutons de bottine, ronds, petits et inexpressifs.
Spécialt. || Bottine orthopédique, destinée à corriger une déformation.Vétér. Pièce de cuir fixée au fer d'un cheval, en cas de blessure au pied. 2. Botte, 4.
3 Loc. fig. Très fam. (du « bouton » de bottine). || Être de la bottine (d'une femme) : être homosexuelle.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bottine —   [französisch] die, / n, Halbstiefel; im 19. Jahrhundert Bestandteil der Damen und einer dandyhaften Herrenmode. * * * Bot|ti|ne, die; , n [frz. bottine, zu: botte = Stiefel, H. u.]: (bes. im 19. Jh.) [Damen]halbstiefel zum Schnüren od. Knöpfen …   Universal-Lexikon

  • Bottine — Bot*tine , n. [F. See {Boot} (for the foot.).] [1913 Webster] 1. A small boot; a lady s boot. [1913 Webster] 2. An appliance resembling a small boot furnished with straps, buckles, etc., used to correct or prevent distortions in the lower… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Bottine — (franz.), Halbstiefel, Schnürstiefel …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • bottine — Bottine. s. f. Petite botte que l on porte sans esperons. Bottines fourrées. bottines de peau de senteur. bottines de femmes …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Bottine — Botte (chaussure) Pour les articles homonymes, voir Botte. La botte est une chaussure dont la tige enferme le pied et la jambe jusqu à une hauteur qui dépend de l usage auquel elle est destinée : jusqu au mollet, jusqu au genou ou jusqu à la …   Wikipédia en Français

  • bottine — (bo ti n ) s. f. 1°   Petite botte courte et légère, à l usage des femmes, des enfants et quelquefois des hommes. •   Un homme fat et ridicule porte un long chapeau, un pourpoint à ailerons, des chausses à aiguillettes et des bottines, LA BRUY.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Bottine — Bot|ti|ne die; , n <aus fr. bottine »Schnürstiefel«, eigtl. »lederne Reitgamaschen«> Damenhalbstiefel (bes. im 19. Jh.) …   Das große Fremdwörterbuch

  • bottine — n.f. Lesbianisme : Elle fait dans la bottine …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • BOTTINE — s. f. Diminutif Petite botte d un cuir fort mince ; botte dont la tige a peu de hauteur. Porter des bottines.   Il se dit, en Chirurgie, de Certaines chaussures semblables à de petites bottes, qui sont munies de courroies, de ressorts et de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BOTTINE — n. f. Petite botte de cuir fort mince ou d’étoffe dont la tige avait peu de hauteur. Il désigne aujourd’hui une Sorte de brodequin à boutons, à élastiques ou à lacets …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.